Nouveaux emprunts et encours de dette :
des taux historiquement bas


Finance Active, leader des solutions de gestion de dette auprès du secteur public, sort cette semaine son observatoire annuel de la dette des Collectivités Locales. Publication de référence, l’Observatoire 2019 est construit au 31 décembre 2018 grâce à l’analyse de plus de 1000 Collectivités représentant plus de 50% de la dette des Collectivités Locales.

2018 : LES NOUVEAUX EMPRUNTS DES COLLECTIVITÉS
EN REPLI POUR LA SECONDE ANNÉE CONSÉCUTIVE

Après un pic à 9,6 Milliards d’euros de nouveaux financements réalisés en 2016, puis 7,7 Milliards en 2017, les Collectivités n’ont emprunté que 7 Milliards d’euros en 2018, confirmant ainsi la tendance d’un moindre recours à l’emprunt à un an des prochaines échéances municipales.

Nouveaux financements : un taux d’emprunt à 1,10% sur 18,8 ans
Le taux moyen des nouveaux emprunts des Collectivités Locales françaises a poursuivi sa baisse en 2018, pour atteindre son niveau historique le plus bas : 1,10%, contre 1,15% en 2017. Un tiers des nouveaux financements a été souscrit à taux variables, bénéficiant de meilleures marges qu’en 2017, inférieures ou égales à 0,60%.

La part des banques en constante progression
Les Collectivités couvrent 70% de leurs besoins d’emprunt auprès des banques commerciales, soit un volume en forte augmentation par rapport à 2017. Comme chaque année depuis 2015, La Banque Postale est le premier prêteur (32,8% des contributions). Elle est suivie par la Société Générale (19,5%), et la Caisse d’Epargne (13,1%) en net repli par rapport à 2017.

FOCUS SUR LES ENCOURS AU 31/12/2018 :
LE TAUX MOYEN DE LA DETTE À UN PLUS BAS À 2,24%

Une diminution du taux moyen pour toutes les strates de Collectivités
A 2,24%, le taux moyen de la dette des Collectivités Locales enfonce un nouveau plancher, avec un niveau de 0,13% inférieur à celui de 2017 (2,37%). Les Régions bénéficient du taux moyen le plus performant (1,92%), alors que les Communes et EPCI de moins de 10 000 habitants voient leur taux moyen s’établir à 2,85%. La durée de vie de la dette quant à elle diminue pour la première fois depuis 2015, à 14,1 années contre 14,3 ans en 2017.

Une dette de plus en plus simple : 96,4% de produits classés 1A selon la Charte de bonne conduite
La tendance à la simplification des encours se poursuit du fait de l’extinction progressive des emprunts structurés. Par ailleurs, les stocks de dette restent majoritairement à taux fixe : 66,8% au 31/12/2018 pour 29,5% d’emprunts à taux variable et 3,7% d’emprunts structurés. Ce sont toujours les Collectivités de plus grande taille qui ont une part d’emprunt variable la plus importante.

A propos de Finance Active
Créée en 2000, la Fintech Finance Active conçoit des solutions pour améliorer la performance dans la gestion de la dette et le management des risques financiers : change, placement, prospective et garantie. Nous accompagnons la transformation digitale des services financiers des entreprises, des Collectivités Locales et des institutions financières avec plus de 13 000 utilisateurs sur 5 continents.
Nos solutions connectées en continu aux marchés financiers apportent une vision unifiée et dynamique des opérations et permettent d’en simplifier la gestion. Résolument orientées utilisateurs, elles instaurent de l’agilité et des modes collaboratifs -jusque-là inédits- dans la conduite de la performance financière.

Notre mission : fournir une information d’exception aux équipes financières pour augmenter leur marge de manoeuvre opérationnelle et financière.
Plus d’information : www.financeactive.com

DEMANDE D’INTERVIEW | ANALYSE SECTORIELLE | COMMENTAIRE ÉCONOMIQUE

Julie Rambaud, Marketing & Communication Manager
01 55 80 55 43 – 07 61 86 89 11
jrambaud@financeactive.com


Télécharger le communiqué de presse en français (PDF)